www.faune-tarn-aveyron.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes à l'actu
       - 
Grande Aigrette 18-19
       - 
Cigogne noire 2019
       - 
Cigogne blanche 2019
       - 
Vautour fauve 2019
       - 
Vautour moine 2019
       - 
Milan royal 2019
       - 
Milan noir 2019
       - 
Faucon émerillon 18-19
       - 
Vanneau huppé 18-19
       - 
Accenteur alpin 18-19
       - 
Tichodrome échelette 18-19
       - 
Pic mar 11-19
       - 
Pipit farlouse 18-19
       - 
Grosbec casse-noyaux 18-19
       - 
Hirondelle rustique 2019
       - 
Hirondelle de fenêtre 2019
       - 
Loutre d'Europe 11-19
       - 
Hermine 2019
       - 
Ecureuil roux 2019
       - 
Hérisson d'Europe 2019
       - 
Lézard à deux raies (L. vert occidental) 2019
       - 
Salamandre tachetée 2019
       - 
Alyte accoucheur 2019
       - 
Brunette hivernale 2019
       - 
Citron 2019
       - 
Citron de Provence 2019
       - 
Processionnaire du Pin 15-19
       - 
Pyrale du Buis 15-19
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les actualités
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles et des codes atlas (oiseaux)
    - 
Foire Aux Questions
  Statistiques d'utilisation
Atlas
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité communale
 - 
Cartes de présence
Utilisation du site
Comités d'Homologation
Oiseaux
Amphibiens et reptiles
Arthropodes
Publications & colloques
Les liens

Toutes les actualités
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 106
 
mercredi 13 mars 2019
Amphibiens
Parution de l'ouvrage "AMPHIBIENS ET REPTILES DE TARN-ET-GARONNE"

Alors que la saison de reproduction a débuté chez les amphibiens, saluons la parution récente d’un ouvrage de référence sur l’herpétofaune du département de Tarn-et Garonne !

A noter que l’auteur est membre du comité de validation des données de reptiles et amphibiens de Faune nord-Midi-Pyrénées et que ce remarquable travail a été publié avec le soutien de la Société de Sciences Naturelles de Tarn-et-Garonne, qui vient d’intégrer récemment le réseau « Faune France ».

 

"AMPHIBIENS ET REPTILES DE TARN-ET-GARONNE"

Sébastien ALBINET

208 p. / Broché / format 165x240 mm

Grenouilles, crapauds, tritons, salamandres, tortues, lézards et serpents : ce guide propose le premier panorama complet des amphibiens et des reptiles du département de Tarn-et-Garonne.

Il est agrémenté d’une abondante iconographie : plus de 180 photographies des espèces et de leurs milieux de vie, ainsi que plus de 100 cartes et figures.

Les 11 espèces d’amphibiens et les 13 espèces de reptiles recensées en ce début de XXIe siècle en Tarn-et-Garonne font l’objet de monographies détaillées, permettant leur identification, dressant un état des lieux de leur répartition départementale et révélant des aspects méconnus de ces animaux.

Si cet ouvrage s’adresse aussi bien aux simples curieux qu’aux naturalistes confirmés, il se veut également un outil d’aide à la décision pour la prise en compte de ces animaux menacés dans les projets de planification et d’aménagement du territoire : documents d’urbanisme, parcs d’activités, lotissements, infrastructures linéaires…

Disponible pour 30 € (frais de port compris) :

- auprès de l'auteur. Envoyer chèque et adresse d'expédition à : ALBINET Sébastien. 8 impasse Bellevue. 81800 Roquemaure.

- Auprès de la SSNTG. Envoyer chèque et adresse d'expédition (Bon de commande et adresse SSNTG sur : http://www.ssntg82.com/images/bon-de-commande-atlas-reptiles.pdf)

posté par Amaury Calvet (lpo Tarn)
 
mercredi 6 mars 2019
Oiseaux
Programme EPOC

Les oiseaux communs subissent un déclin dramatique et constant. En France, notre méthode actuelle de saisie des données naturalistes nous permet de bien appréhender les variations de répartition des espèces mais pas d’estimer leurs populations ou d’évaluer finement leurs tendances. Pourtant, nous avons besoin de ces informations pour alerter la société et mener des actions de conservation efficaces.

Le programme EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux Communs), qui vient en complément du célèbre programme STOC, vise à répondre à cette lacune.

Si vous savez identifier les oiseaux les plus communs en visuel et à l’oreille, vous pouvez y contribuer activement. Pour savoir comment procéder, il vous suffit de visionner cette courte vidéo : https://youtu.be/f1WfqqAq-PY

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi consulter la page EPOC de Faune-France : https://www.faune-france.org/index.php?m_id=20023

En vous remerciant pour votre implication, nous vous souhaitons de belles observations.

posté par Samuel Talhoët (LPO Aveyron)
 
mardi 5 mars 2019
Journée des observateurs (LPO Aveyron) : 23 mars 2019 à Réquista

Bonjour à tous,

En ce début d'année, nous avons le plaisir de vous inviter à participer à la « Journée des observateurs de la LPO Aveyron » qui se déroulera le Samedi 23 mars 2019 à RéquistaProgramme de la journée à télécharger.
 

Les objectifs de cette journée sont de permettre, dans une ambiance conviviale, les échanges entre les observateurs et de les informer sur des sujets naturalistes dans le département de l’Aveyron.

En vous remerciant pour votre précieuse contribution à la connaissance de la biodiversité aveyronnaise !

A très bientôt

Samuel Talhoët

posté par Samuel Talhoët (LPO Aveyron)
 
mardi 5 mars 2019
Oiseaux
Fête du Milan royal : 9 mars 2019 à Entraygues-sur-Truyère

Bonjour à tous,

Les perces-neige et les premiers papillons sont de sortie, pas de doute le printemps approche à grand pas. En l'attendant nous vous proposons de participer à la fête du Milan royal, l'occasion d'allier plaisir, rencontres et volontariat. Petit rappel pour ceux qui seraient passés à côté, cette fête est organisée par la LPO Aveyron dans le cadre de Natura 2000 Truyère elle se tiendra le samedi 9 mars 2019 de 9h à 18h à Entraygues sur Truyère (cf. programme).

Cette fête qui a pour but de s'agrandir et se renouveler au fil des années démarre fort avec au programme (voir flyer et affiche ci-joint) :

-Une salle dédiée aux enfants avec : Atelier cerf-volant, jeux, puzzles,coloriages...

-Une salle dédiée aux parents avec : Stand d’information sur la LPO et ses missions, exposition, diaporama...

-Des projections en parallèle d'un film sur la conservation du Milan royal au cinéma pour tous terminé par un débat pour la dernière séance

-Deux sorties dans la journée pour tenter d'observer ce seigneur des cieux

Dans le cas où vous ne sauriez pas disponible, parlez-en un maximum autour de vous.

Nous vous souhaitons une très belle journée ensoleillée !

Manon et Samuel

posté par Samuel Talhoët (LPO Aveyron)
 
vendredi 22 février 2019
Oiseaux
Saisie par listes complètes. Pourquoi, comment ?

Qu'est-ce qu'une liste complète ?

Une liste complète est une liste contenant toutes les espèces que vous avez observées et identifiées sur un site restreint pendant une période de temps.

Pourquoi les listes complètes sont-elles si importantes ?

Comme les données isolées, les listes complètes renseignent sur les espèces observées à un endroit et à un moment précis, mais également sur celles qui n’ont pas été détectées. Cette nuance est très importante : elle permet d'établir la fréquence relative d’apparition dans l’espace et dans le temps des différentes espèces d’oiseaux, ce qui permet d'étudier très précisément leur phénologie. En outre, les listes apportent de précieux éléments sur la pression d’observation (le temps passé à prospecter, élément de connaissance décisif pour analyser les données).

Comment pouvez-vous donner encore plus de valeur à vos listes complètes ?

  • Un lieu, une liste : Faites des listes à partir d'un seul point ou, si vous vous déplacez, sur moins d’1 km.
    Au-delà, il vaut mieux faire plusieurs listes consécutives. Attention, ne pas faire de listes lors de vos déplacements en vélo, en voiture ou en train ! Si vous faites une longue marche, divisez-la en petites sections (<1 km) et dressez une liste dans chaque section, ou de temps en temps à l’occasion de pauses.
  • Le plus possible : Faites des listes aussi souvent que vous le pouvez ! Une liste de 10 minutes est parfaite, et ce jusqu’à une ou deux heures. Au-delà il est préférable de faire des listes consécutives.
  • Quantifier : Il est préférable d'indiquer le plus souvent le nombre d'individus de chaque espèce détectée. Il convient ici de noter un chiffre réel de contact (même s’il y a évidemment souvent plus d’oiseaux que ce que vous avez vu).
  • Toutes les semaines : Il est très intéressant de faire des listes au même endroit tout au long de l'année. Par exemple, faites une liste hebdomadaire de votre site d’observation préféré.
  • Partout : Essayez de créer des listes partout où vous allez. Disposer d’une bonne couverture géographique est très important pour pouvoir analyser les données !
  • Convaincre : Si vous avez des amis qui ne font toujours pas de listes complètes, expliquez-leur pourquoi elles sont si utiles et expliquez-leur à quel point il est facile de les créer. Plus les observateurs qui en fournissent sont nombreux, plus les résultats sont probants.

Comment procéder ?

La saisie des listes est très simple :

  • sur Faune nord Midi-Pyrénées (ou Faune-France) : choisir "Transmettre mes observation" > cliquer sur un lieu-dit, et choisissez l'option "remplir une liste d'espèces / un formulaire journalier pour ce lieu-dit".
    (mode d'emploi :
    Saisie des listes sur Faune-France)
  • Sur l'application mobile NaturaList, vous avez deux options :

-  par liste sur le terrain, vous pointez en temps réel chaque observation. Ce type de liste sert souvent à faire des inventaires sur points fixes sur un pas de temps assez court (5 ou 10 minutes). (mode d'emploi : Saisie par liste sur le terrain)

-  par liste plus tard, offre une option plus simple. Vous listez l’intégralité des observations sans avoir à les pointer précisément. (mode d'emploi : Saisie par liste plus tard)

Sur NaturaList, le nouveau petit bouton (+) jaune, en bas à droite de l'écran, vous permet d'accéder directement au menu de choix.

Dans tous les cas, renseignez précisément à la fin  :

- j'ai signalé toutes les espèces observées si vous avez consigné précisément TOUTES les espèces identifiées

- je n'ai pas signalé toutes les espèces observées si -pour une raison ou une autre- vous avez restreint vos observations à une famille ou un groupe d'espèces (oiseaux d'eau par ex.)

 

Bonnes observations et bonnes listes !

 

L'équipe de Faune nord Midi-Pyrénées

posté par Amaury Calvet (lpo Tarn)
 
lundi 18 février 2019
Journée des observateurs du Lot - 23 février à Cahors

Bonjour à tous,

A l’occasion de la Journée des observateurs du Lot, venez découvrir ou approfondir vos connaissances sur notre base de données participative en ligne Faune Occitanie et son application Naturalist.

La matinée, en salle, sera consacrée à l’utilisation de la base de données et permettra à chacun de comprendre le logiciel et de poser ses questions en live et fera l’objet d’une présentation d’une espèce ou d’un groupe d’espèce. Merci d’apporter vos ordinateurs et n’oubliez surtout pas vos adresses mail et codes d’accès à la base de données.

Après un repas partagé, vous pourrez tester l’après-midi l’application Naturalist lors d’une sortie sur le terrain.

Rendez-vous le 23 février à 9h30 à l’Espace Clément Marot - Place Bessières à Cahors (salle 214). La sortie de l’après-midi est optionnel et fonction de la météo.

Renseignements et inscriptions : marc.esslinger@lpo.fr ou 06 79 74 16 68

En vous remerciant pour votre précieuse contribution à la connaissance de la biodiversité lotoise !

Au plaisir de vous retrouver nombreux,

L'équipe de la LPO Lot

posté par Stephanie Plaga Lemanski (lpo Lot)
 
vendredi 1 février 2019
Réunion des observateurs LPO Tarn - 16 février 2018 - Vielmur-sur-Agout

Bonjour,

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à la traditionnelle Réunion annuelle des observateurs de la LPO Tarn qui se déroulera : SAMEDI 16 FEVRIER 2019 de 14h à 18h à la mairie de VIELMUR–SUR-AGOUT (ouest de Castres).
 
Les objectifs de cette rencontre sont de permettre, dans une ambiance conviviale, les échanges entre les observateurs (quel que soit leur niveau) et de les informer sur des sujets naturalistes et des projets en cours ou à venir dans le département du Tarn.

Au programme :

  • Retour sur les observations « remarquables » 2018.
  • Base de données « Faune nord Midi-Pyrénées » : du changement en 2019.
  • Bilan du suivi Pie-grièche écorcheur 2018 dans la ZPS Grésigne.
  • Atlas de Biodiversité Communale de la ville d'Albi : bilan 2018 et prospections 2019.
  • Enquêtes "rapaces 2019-2020" : milans et busards.
  • Comptage Wetlands International : nouvelle organisation dans le Tarn.
  • Questions diverses, projets et débats…

Nous clôturerons cette journée par un verre de l'amitié et la projection de clichés réalisés dans l'année par certains d'entre-nous (merci aux volontaires de nous contacter rapidement).

En vous remerciant pour votre précieuse contribution à la connaissance de la biodiversité tarnaise !

Bien cordialement et au plaisir de vous retrouver nombreux,

L'équipe de la LPO Tarn

tarn@lpo.fr - 05.63.73.08.38

posté par Amaury Calvet (lpo Tarn)
 
mardi 22 janvier 2019
Oiseaux
26 & 27 janvier 2019 – Week-end national de comptage des oiseaux des jardins

Pour la septième année consécutive, tous les citoyens sont invités à compter durant 1h les oiseaux de leur jardin et à nous faire part de leurs observations. Que vous soyez en ville ou à la campagne, vous pouvez participer !

Comment faire ?

Il n’est pas nécessaire d’être un expert, il suffit d’avoir un peu de temps, d’aimer regarder ce qu’il se passe dans son jardin et de savoir compter. Facile !

-          Choisir un jour d’observation, samedi 26 ou dimanche 27 janvier, et un créneau d’1h, idéalement en fin de matinée ou début d’après-midi, lorsque les températures sont un peu plus chaudes et les oiseaux plus actifs ;

-          Trouver un lieu d’observation, un jardin ou un balcon, à la ville ou en campagne. Un parc public peut également servir de lieu d’observation ;

-          Compter et noter durant 1 heuretous les oiseaux qui visitent le jardin. Pour les reconnaitre plus facilement, des fiches sont disponibles sur le site de l’Observatoire ainsi qu’une fiche d’aide pour le comptage;

-          Transmettre les données sur le site Faune Tarn-Aveyron : www.faune-tarn-aveyron.org

Besoin d’aide ?

L’équipe de l’Observatoire des oiseaux des jardins reste à la disposition des participants pour les aider à identifier les oiseaux observées en envoyant de simples photos à : samuel.talhoet@lpo.fr.

Si vous avez des questions techniques sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème, nous vous invitons dans un premier temps à consulter le Guide d’aide disponible <<ici>>.

Bonnes observations

posté par Samuel Talhoët (LPO Aveyron)
 
mercredi 31 octobre 2018
Mammifères
Silence, elle creuse ! Une nouvelle espèce de taupe découverte en France

Violaine Nicolas Colin, Maitre de conférence en systématique et phylogéographie, Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) – Sorbonne Universités, vient de découvrir une nouvelle espèce de mammifère en France ! Cette espèce est très abondante et connue de tous : il s’agit d’une nouvelle espèce de taupe. C’est Talpa aquitania, la Taupe aquitaine.

En France métropolitaine deux espèces étaient connues : la Taupe aveugle T. caeca (uniquement présente dans le Sud-Est) et la Taupe d’Europe T. europaea (répartie sur tout le territoire. Une étude approfondie sur la variabilité génétique et morphologique a été menée chez cette espèce et il a pu être montré que l’espèce T. europaea comprend en fait deux espèces cryptiques : T. europaea et une nouvelle espèce, qui a été nommée T. aquitania. Ces deux espèces peuvent être distinguées du point de vue de leur ADN, mais aussi par plusieurs caractères morphologiques (taille du corps, yeux ouverts ou recouverts d’une membrane, caractères dentaires). A l’heure actuelle les résultats montrent qu’elles présentent des aires de distribution différentes : T. europaea est présente en France depuis le Nord et l’Est de la Loire jusqu’en Russie, tandis que T. aquitania est présente en France au Sud et à l’Ouest de la Loire, jusqu’au Nord de l’Espagne. Une petite zone de contact entre ces espèces serait située dans l’est des Pyrénées. Il reste nécessaire d’étudier plus de spécimens d’Occitanie et d’intensifier notre échantillonnage de part et d’autre de la Loire afin de mieux comprendre quels facteurs limitent leurs aires de distribution.

Ainsi, afin de connaitre précisément quelle espèce est présente dans nos départements occitans, nous vous invitons à collecter les cadavres de taupes que vous pourriez trouver dans la nature (on en trouve quelques fois sur les routes !) ou qui sont capturées dans les jardins par piégeage. Une fois mis au congélateur (avec une petite fiche mentionnant la date et le lieu de collecte), vous pourrez alors nous les faire parvenir. Quand nous aurons quelques spécimens, nous les enverrons au MNHN pour identifications précises.

posté par Samuel Talhoët (LPO Aveyron)
 
mercredi 29 août 2018
Reptiles
Changements de noms d'espèces

Avec l'avancée des connaissances, notamment du fait des progrès de la génétique, la science appréhende toujours plus finement la complexité du vivant.

Les reptiles et amphibiens d'Europe font actuellement l'objet de nombreux travaux, qui se traduisent par quelques changements de perspective. Ainsi, le Crapaud commun a été récemment divisé en deux espèces, les Crapauds commun, présent dans le nord-est de la France, et épineux, dans le sud-ouest. Nous avons répercuté ce changement dans Faune-France depuis déjà quelques temps.

La couleuvre à collier, elle aussi, a fait l'objet d'une profonde révision de son statut. Elle a été divisée en plusieurs espèces distinctes : 

- La Couleuvre à collier Natrix natrix, vit au-delà du Rhin et en Europe du Nord. Elle n'est à priori pas présente en France. Elle est qualifiée de Couleuvre à collier nordique ;

- La Couleuvre helvétique Natrix helvetica est l'espèce la plus abondante et la mieux répartie en France ; de façon transitoire, elle sera dénommée Couleuvre à collier helvétique sur Faune-France pour que la transition du nom soit progressive. Le changement automatique de nom se fera dans les prochains jours pour les données d'archive.

- La sous-espèce corse de la Couleuvre helvétique Natrix helvetica corsa n'a pas encore de nom vernaculaire officiel. Elle est temporairement dénommée Couleuvre à collier corse. Nous avons déjà procédé au changement de nom.

- La Couleuvre à collier de la péninsule Ibérique, aussi présente dans les Pyrénées-Orientales et l'Aude a été élevée au rang d'espèce. Elle s'appelle désormais la Couleuvre astreptophore Natrix astreptophora. Nous l'appellerons, de façon transitoire, Couleuvre à collier astreptophore.

Deux autres reptiles font peau neuve

- Le Lézard vert a été divisé lui aussi en deux espèces, il y a déjà plusieurs années. Lacerta bilineata qualifié jusqu'ici de Lézard vert occidental doit désormais être qualifié de Lézard à deux raies.

- La Couleuvre à échelon est désormais intégrée au genre Zamenis et devient donc Zamenis sclaris.

Du neuf aussi chez les tritons

Triturus carnifexappelé jusqu’ici Triton crêté italien, est une espèce valide. Son nom vernaculaire est désormais le Triton bourreau.

posté par Samuel Talhoët (LPO Aveyron)
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 106

Ligue pour la Protection des Oiseaux - LPO Aveyron, LPO Lot et LPO Tarn.
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019