www.faune-tarn-aveyron.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes à l'actu
       - 
Grue cendrée 2018
       - 
Accenteur alpin 18-19
       - 
Tichodrome échelette 18-19
       - 
Milan royal 18-19
       - 
Vautour fauve 2018
       - 
Vautour moine 2018
       - 
Faucon émerillon 18-19
       - 
Vanneau huppé 18-19
       - 
Pic mar 11-18
       - 
Pipit farlouse 18-19
       - 
Grosbec casse-noyaux 18-19
       - 
Loutre d'Europe 11-18
       - 
Hermine 2018
       - 
Ecureuil roux 2018
       - 
Hérisson d'Europe 2018
       - 
Couleuvre verte et jaune 2018
       - 
Lézard ocellé 2018
       - 
Grenouille rousse 2018
       - 
Citron 2018
       - 
Myrtil 2018
       - 
Processionnaire du Pin 15-18
       - 
Pyrale du Buis 15-18
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les actualités
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles et des codes atlas (oiseaux)
    - 
Foire Aux Questions
  Statistiques d'utilisation
Atlas
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité communale
 - 
Cartes de présence
Utilisation du site
Comités d'Homologation
Oiseaux
Amphibiens et reptiles
Arthropodes
Publications & colloques
Les liens

Toutes les actualités
page :
|<
<
2
3
4
5
6
7
8
9
10
 
 
Nbre/page :
nbre : 98
 
mardi 13 septembre 2011
Nouvel outil: les cartes de présence

Nouvel outil: les cartes de présence

Depuis aujourd’hui, vous avez accès à un nouvel outil de restitution des données : les cartes de présence (dans la rubrique "Atlas" du menu gauche de Faune Tarn-Aveyron).

Ce nouvel outil vous permet, pour tous les groupes taxonomiques auxquels vous avez un accès à la saisie, de visualiser la répartition d'une espèce par carré 10x10km sur l'ensemble du département. Bien sûr, cet accès ne concerne pas les données cachées et les espèces sensibles (voir la liste des espèces à publication limitée dans la rubrique "Information").

Ce nouvel outil vous permet aussi, pour chaque groupe taxonomique, de consulter le nombre d’espèces recensées par carré de 10x10 km (très utile notamment pour l’atlas régional des papillons diurnes !). En effet, vous avez maintenant le nombre d'espèces notées par maille pour cette enquête. D’autre part, il vous suffit de cliquer sur une maille puis sur "présence x espèces" pour avoir la liste des espèces observées.

L'équipe de Faune Tarn-Aveyron

posté par Samuel Talhoët (LPO Aveyron)
 
mardi 13 septembre 2011
OBSERVATIONS D'INDIVIDUS MORTS

OBSERVATIONS D'INDIVIDUS MORTS :

Les données d'animaux sauvages morts peuvent servir !

En effet, ces données peuvent nous permettre de mettre en évidence un axe routier spécialement meurtrier par exemple.

Mais pour que ces données soient analysées, un protocole de saisie doit être respecté par tous :

- nombre : ne pas indiquer "0" mais le nombre d'individus trouvés (1, 2, 3, ...)

- commentaires : indiquer le mot "cadavre" dans les commentaires. Vous pouvez inclure d'autres commentaires, l'important est que le mot "cadavre" soit indiqué.

Merci d'avance de bien vouloir respecter ces consignes pour vos prochaines saisies mais aussi pour les données déjà saisies sur la base.

L'équipe de Faune Tarn-Aveyron

posté par Samuel Talhoët (LPO Aveyron)
 
vendredi 5 août 2011
IMPORTANT

IMPORTANT! : Âge/Sexe des oiseaux, dispersion juvénile et fin des codes atlas

Nous voilà en août et nous observons de plus en plus de jeunes oiseaux volants. Comme il existe une forte dispersion des juvéniles, nous attirons votre attention sur les points suivants :
- Nous vous invitons à ne noter le code atlas 13 que lorsque vous observez des individus non volants (ou à peine volant).
- La plupart des passereaux juvéniles ont (ou vont avoir) un plumage de type adulte, ne notez le détail "adulte" que si vous êtes certain de l'âge (en se basant sur des critères précis).
- Il est quasi-impossible pour de nombreuses espèces de différencier les jeunes de 1ère année des femelles adultes, soyez donc très prudent quant au sexage des oiseaux (nb: il existe une catégorie "type femelle" dans les "détails de l'observation" qui permet de résoudre ce problème).
 
De même, la période de reproduction se terminant, il n'est plus nécessaire de noter les codes atlas possible ou probable (2 à 10) : il faut plutôt se concentrer sur les codes de nidification certains (>10). Tous les codes concernant la présence des oiseaux, des oiseaux chanteurs, la présence de couples, etc... sont désormais à proscrire.
 

Merci pour votre attention.

 

L'équipe de Faune Tarn-Aveyron

posté par Samuel Talhoët (LPO Aveyron)
 
mardi 26 avril 2011
Espèces indéterminées

Bonjour,

 

L’équipe de Faune Tarn Aveyron voit passer de plus en plus souvent des observations de "chauves-souris indéterminées". De manière générale, ce type de donnée est souvent peu intéressant en raison du manque de précisions.

 

Voici quelques cas intéressants de données de « chauves-souris indéterminées » à titre d'exemple :

 - une ou plusieurs chauves-souris vues dans un gîte. Il convient alors de localiser précisément la donnée et de donner des indications pour retrouver le gîte en remarque protégée.

- des crottes vues dans un gîte, mais pas de chauve-souris. Indiquer alors "0" "chauves-souris sp." et écrire en remarque protégée qu'il y a des crottes. Même remarque que précédemment pour pouvoir localiser le gîte.

- une chauve-souris trouvée morte. Indiquer alors si possible les causes de la mort. Me faire parvenir la chauve-souris pour détermination si c'est possible.

- une chauve-souris ayant un comportement inhabituel (vol en plein jour, attaquée par un prédateur, vol en plein hiver...)

 

C’est la même chose pour les autres groupes d’espèces (oiseaux, macro mammifères, micromammifères, reptiles, amphibiens, odonates et papillons diurnes). Il ne sert pas à grand-chose de noter une espèce indéterminée sauf cas très particuliers, par exemple :

- suivi de la migration des oiseaux sur un site précis,

- espèce non identifiée (quelque soit le groupe d’espèces) mais que vous avez en photo (envoyez la nous !)

- localisation d’un point d’eau où vous avez noté la présence d’amphibiens (faites alors une localisation précise du point d’eau)

- ….

 

Bonnes observations et bonnes saisies

 

L’équipe de Faune Tarn Aveyron

posté par Samuel Talhoët (LPO Aveyron)
 
samedi 12 mars 2011
COMMENT AGER LES OISEAUX ?

COMMENT AGER LES OISEAUX ?

Après quelques semaines de mise en service de cette base de données, vous avez tous vu que vous aviez la possibilité de renseigner l'âge des oiseaux observés (sous le champ « Remarques »). Il semble que la terminologie employée jusqu'ici pour âger les oiseaux ne soit pas claire pour tout le monde. Nous l'avons un peu modifiée et vous disposez maintenant de :

 
  • inconnu
  • poussin
  • immature
  • adulte
  • 1ère année civile
  • 2ème année civile
  • 3ème année civile
  • 4ème année civile
 

La classe « juvénile », qui a été oubliée, peut être remplacée par « 1re année civile ». D'autres années auraient pu être rajoutées mais nous n'avons pas la possibilité de le faire.

 
  • Poussin = oiseau non volant ou mal volant
  • immature = oiseau non adulte mais d'âge inconnu (p. ex. un goéland avec des couvertures tachetées mais pour lequel vous ne savez pas donner un âge précis)
  • adulte = oiseau en plumage sans trace d'immaturité
  • 1ère année civile = oiseau volant né dans l'année en cours (c'est-à-dire observé entre le jour de sa naissance et le 31 décembre de l'année de sa naissance, p. ex. l'observation en 2011 d'un oiseau né en 2011)
  • 2ème année civile = oiseau né l'année précédente (c'est-à-dire observé entre le 1er janvier et le 31 décembre de l'année suivant sa naissance, p. ex. l'observation en 2011 d'un oiseau né en 2010)
  • 3ème année civile = oiseau né l'année d'avant l'année précédente (p. ex. l'observation en 2011 d'un oiseau né en 2009)
etc.
 
La confusion vient souvent de la terminologie H1 (1er hiver), H2  (2e hiver)... Un H1 est en 1re année civile en décembre mais en 2e année civile en janvier…

Nous espérons que cela sera plus clair pour vous

Samuel TALHOET

Pour l'équipe de Faune Tarn-Aveyron

posté par Samuel Talhoët (LPO Aveyron)
 
mardi 8 mars 2011
C’est quoi un STOC EPS ?

C’est quoi un STOC EPS ?

 

Cela veut dire Suivi Temporel des Oiseaux Commun par Echantillonnage Ponctuel Simple. Vous me direz que ce n’est pas beaucoup plus explicite !

 

Concrètement, il s’agit d’un protocole fondé sur des points d’écoute qui permet d’évaluer l’abondance des populations d’oiseaux nicheurs communs. Il n’est pas indispensable d’être un expert des chants d’oiseaux mais de connaître les cris et chants des oiseaux communs de votre secteur. S’impliquer dans cette démarche nécessite 2 à 3 heures d’observation et d’écoute deux fois par printemps. Le protocole est téléchargeable ici.

 

Il est essentiel que cet outil de suivi se développe dans nos départements car il contribue à améliorer les connaissances sur l’évolution des populations d’oiseaux communs à l’échelle nationale.

 

Ainsi, saviez-vous que, d’après ce protocole, les populations nationales de Linotte mélodieuse, de Pipit farlouse, de Serin cini et de Torcol fourmilier ont régressé respectivement de 71%, de 65%, de 45% et 44% entre 1989 et 2008 ?

 

Si vous êtes intéressés pour participer au STOC EPS ou si vous voulez plus d’explications, vous pouvez contacter la LPO Tarn au 05 63 73 08 38 ou la LPO Aveyron au 05 65 42 94 48.

posté par Samuel Talhoët (LPO Aveyron)
 
mardi 11 janvier 2011

Ça y est, après quelques mois de test, le site Faune Tarn Aveyron est officiellement lancé !

Avant de vous lancer dans la saisie, nous vous conseillons de consulter les modes d'emploi figurant dans le menu « Utilisation du site ».

Quelques précisions :

  • La saisie sur Faune Tarn Aveyron (FTA) est à substituer, autant que possible, aux moyens habituels de transmission de vos observations (fiche papier ou fichier Excel) et il est souhaitable qu'un maximum d'observateurs adoptent ce nouveau mode de communication.

  • Il n'est pas nécessaire de saisir sur FTA les anciennes données déjà transmises à la LPO Aveyron et à la LPO Tarn. Celles-ci seront importées sur FTA depuis nos anciennes bases de données courant 2011 (leur mise au nouveau format est en cours).

  • Si vous n'avez pas encore transmis vos observations 2010 à la LPO Tarn et/ou à la LPO Aveyron, vous pouvez par contre les saisir directement sur FTA.

  • les lieux-dits : 14 500 lieux-dits ont été créés à ce jour sur le site afin de faciliter la saisie de vos observations. Toutefois, la couverture du territoire de nos deux départements n'est pas encore complète (on y travaille !) et certaines communes sont encore peu fournies. Afin d'étoffer la base, n'hésitez pas à créer des lieux-dits là où il en manque (le droit de création des lieux-dits est pour l'instant donné à tous les inscrits). Pour cela, il est cependant impératif que vous suiviez scrupuleusement les quelques consignes figurant dans la rubrique « Saisie des données et création de lieux-dits » du menu « Utilisation du site » .

Nous vous souhaitons une bonne saisie !

L'équipe de « Faune Tarn - Aveyron ».

posté par Amaury Calvet
 
vendredi 3 décembre 2010

Les versions définitives du "Code de déontologie et de gestion du site" ainsi que "Saisie des données et création de lieux-dits" avec des documents plus complets à télécharger viennent d'être mis en ligne.

 

Nous vous invitons à les lire et à les appliquer rigoureusement

 

Samuel TALHOET, pour l'équipe de Faune-tarn-aveyron.org

posté par Samuel Talhoët
page :
|<
<
2
3
4
5
6
7
8
9
10
 
 
Nbre/page :
nbre : 98

Ligue pour la Protection des Oiseaux - LPO Aveyron, LPO Lot et LPO Tarn.
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018